2022

Échange de personnel franco-allemand 2022 – Tour d'Auvergne

Après la première phase du cycle d'échange 2021-2022 en septembre 2021 à Niederbayern/Oberpfalz, la visite de retour a eu lieu à Clermont-Ferrand du 16 au 20 mai 2022. Dix employés allemands du Studentenwerk Niederbayern/Oberpfalz ont découvert comment faire face à la pandémie du coronavirus en France dans l'institution partenaire Crous Clermont Auvergne et ont également appris à connaître la culture, le pays et sa population.

Mesures contre la pandémie du coronavirus en France

L'échange entre le Studentenwerk et le Crous, qui existe maintenant depuis plus de 40 ans, ne rapproche pas seulement les personnes au-delà des frontières nationales et des barrières linguistiques. Grâce aux structures et aux objectifs similaires des deux institutions partenaires, il permet également un échange professionnel. La thématique principale du cycle d'échange 2021-2022 a été la pandémie du coronavirus. Des employés de différents secteurs du Crous ont présenté à leurs homologues allemands des actions et des programmes de financement de l'Etat français et de l'organisation principale des 26 Crous en France, le Cnous. Le repas à 1 euro subventionné par l'État français pour les étudiants boursiers au RU ea particulièrement marqué les esprits : les étudiants qui reçoivent une subvention de l'État (comparable au BAföG allemand) peuvent obtenir un repas au RU composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert pour 1 euro. Non seulement les étudiants reçoivent un soutien direct de l'État, mais aussi le Crous en bénéficie par exemple sous la forme du programme « France Relance ». L'objectif du programme est de poursuivre la modernisation des Crous et d'améliorer l'efficacité énergétique de leurs immeubles. Six rénovations résidentielles du Crous Clermont Auvergne sont réalisées dans le cadre de « France Relance ». Certains des ensembles résidentiels déjà rénovés ou en cours de rénovation ont fait partie du programme de visite.

Crous1 web

Crous2 web

Le Tour d’Auvergne : Besse, Murol, Orcival, Clermont-Ferrand

Bien entendu, l'échange franco-allemand ne se déroule pas uniquement sur des chantiers ou, de manière tout à fait formelle, dans des salles de réunion. Au moins aussi importante est la rencontre informelle lors des excursions conjointes. Et l'Auvergne a beaucoup à offrir ! Églises romanes séculaires, joyaux reculés comme Besse ou Orcival, grottes enchantées, châteaux imprenables comme à Murol ou lacs volcaniques chargés de légendes : l'Auvergne peut être considérée à tort comme une région inconnue pour de nombreux Allemands. Un spectacle naturel unique se déroule entre lacs, forêts et montagnes. Et des pâturages verts à perte de vue – des conditions idéales pour l'élevage bovin et la production de fromage. Ce n'est pas pour rien que l'Auvergne est connue pour des fromages comme le Cantal ou le Saint-Nectaire.

Besse web Grotte web
Lac de Pavin web Saint Nectaire2 web

Les villes de Regensburg et de Clermont-Ferrand sont particulièrement liées. Un jumelage de villes existe depuis plus de 50 ans. On pourrait presque que c’est logique, car les similitudes entre les deux villes se voient dans le nombre comparable d'habitants, une scène étudiante animée et les imposantes cathédrales au cœur des deux villes. En fin de compte, cependant, ce sont les personnes et surtout les étudiants qui stimulent la relation entre les deux villes. Et l'importance de ces relations ne saurait être surestimée, comme l'a souligné Jérôme Auslender, adjoint au maire de la ville de Clermont-Ferrand et chargé de la vie étudiante et des relations internationales, lors d'une réception de la délégation franco-allemande à la mairie de Clermont-Ferrand.

Clermont Ferrand1 web Clermont Ferrand2 web
 Gruppenfoto Rathaus web

Après l'échange c'est avant l'échange

Après trois jours de programme intensifs, la délégation de dix personnes a pris le chemin du retour vers Regensburg, Passau, Landshut, Deggendorf et Cham. Dans les bagages : beaucoup de beaux souvenirs des moments passés ensemble, les belles conversations et l'apport professionnel pour le propre travail en Allemagne. Et bien sûr avec la certitude qu'il y aura des retrouvailles. Un nouveau cycle d'échange de deux ans débutera en Niederbayern/Oberpfalz en 2023. L'attente des deux côtés du Rhin est déjà grande.